Vincent Peillon appelle à entrer en résistance

Le député PS européen Vincent Peillon a appelé mercredi 6 juin "à entrer en résistance" contre le gouvernement de François Fillon et le président Nicolas Sarkozy.

"Moi, j'appelle à l'entrée en résistance", a affirmé M. Peillon à LCI. "Je sais que malheureusement il y a une tendance césariste en France, une tendance bonapartiste, et qu'il (Nicolas Sarkozy) vient d'en profiter, mais je sais qu'il y a aussi des gens qui savent résister", a-t-il ajouté. "Moi j'appelle à ce que tous les républicains, tous les démocrates, ceux qui ne veulent pas du parti unique, du retour de "Napoléon le petit" comme disait Victor Hugo, et je crois que c'est cela qu'on a avec Nicolas Sarkozy, et bien qu'ils se disent qu'il ne faut pas le faire dans des accords locaux mais sur une stratégie nationale", a-t-il ajouté, à l'adresse de François Bayrou, le président du MoDem. "Il faut entrer en résistance et tous ceux qui veulent entrer en résistance sont bienvenus", a-t-il insisté. Parallèlement, le parlementaire européen a appelé le PS à une "rénovation", insistant sur le fait qu'"il faudra éviter les querelles de personnes". "Après le 18, il faut se mettre autour d'une table, y compris avec l'actuel premier secrétaire (François Hollande), et trouver les moyens d'engager un processus qui permettrait au PS de sortir (...) de l'état dans lequel il est aujourd'hui". "Ce processus ne peut pas être un processus traditionnel de congrès qui enquiquine tout le monde, je viens d'en faire deux, (...) cela n'a pas permis la rénovation", a-t-il plaidé. "Et surtout il faut dans ces débats (...) quitter les figures obligées de la gauche française depuis des années, c'est-à-dire la façon qui est la nôtre de nous caricaturer en répétant toujours les mêmes choses", a insisté M. Peillon, affirmant n'avoir "aucun problème avec le socialisme libéral". "On a cédé aux sirènes marxistes et on a jamais été capable de retrouver le socialisme réformiste français", a-t-il estimé.

http://www.dailymotion.com/video/x26ycf_le-ouinon-vincent-peillon