Vincent Peillon, La tradition de l'esprit : itinéraire de Maurice Merleau-Ponty, Livre de Poche, LGF, 2008

Prématurément interrompue par la mort en 1961, seize ans après la publication de la Phénoménologie de la perception, l'oeuvre de Merleau-Ponty a abordé tous les champs du savoir.

C'est cette pensée interrogative que restitue l'essai de Vincent Peillon, en retraçant un itinéraire qui, si on veut le comprendre, exige que l'on rompe avec les interprétations les plus courantes de notre modernité.

Jusque dans les dettes qu'il partage avec Sartre vis-à-vis de Husserl et de Heidegger, le parcours de Merleau-Ponty se déploie à partir d'une autre tradition : celle qui, de Lagneau à Bergson, s'est attachée à penser la manifestation de l'Être à travers la réflexivité de l'esprit.

Ce qui lui confère, encore aujourd'hui, son originalité et sa fécondité.

Les chemins de la connaissance, 10 juin 2008, France Culture