"La disparition des enjeux métaphysiques de la politique ouvre un nouvel espace à la discussion politique, au débat, à la participation. La politique ne peut plus promettre le paradis. Elle devient moins idéologique et les gens sont mieux éduqués. Ils veulent prendre part à la vie collective. Le problème, c’est que les décisions politiques sont prises, encore aujourd’hui, sous la double emprise irrationnelle, de plus en plus occulte, de la communication et de l’Administration." (avril 2002)

Marcel Gauchet (DR)